Reference : 41196
  • Histoire Révolution-Empire (1789-1870)

Déportation et Naufrage de J.J. Aymé, Ex-Législateur;

Suivis du tableau de vie et de mort des déportés, à son départ de la Guyane, Avec Quelques observations sur cette Colonie et sur les Nègres.
350
Edition
Paris: Chez Maradan, In-8;
Pagination
269p., [2p. Liste des déportés embarqués sur la "Vaillante"], [14p. Liste des déportés embarqués sur la "Charente" et la "Décade" en mars et avril 1798, dont fait partie l'auteur], [10p. Liste des déportés embarqués sur la "Bayonnaise" le 1er août 1798], 11p. de publicité de l'éditeur concernant "Le Cultivateur anglais" par Arthur Young.
Binding
Reliure du XIXème siècle en demi-maroquin brun, plats et gardes marbrés. Bel exemplaire.
Aventure fascinante, mais “malheureusement trop véritable", selon les mots de l’auteur. Jean-Jacques Aymé (dit Job-Aymé), procureur général de la Drôme en 1790, fut destitué pour ses opinions trop modérées et arrêté sous la Terreur, puis remis en liberté après l’exécution de Robespierre. Nommé membre du conseil des cinq-cents en 1795, il fut déporté à Cayenne en 1798, puis réussit à s'évader en octobre 1799 sur un navire américain. Celui-ci s’échoua sur la côte écossaise, mais Aymé, rescapé du naufrage, regagna la France. Après diverses péripéties Napoléon le nomma directeur des droits réunis du département du Gers, puis de l’Ain. Perlet, imprimeur du Cultivateur Anglais, fut le compagnon d'infortune d'Aymé. Ensemble ils s'évadèrent de Guyane et survécurent au naufrage. Intéressant ouvrage, avec les listes de déportés comportant leurs nom, âge, qualité, domicile, et leur sort (mort ou évadé). Fierro 56.