Reference : 41003
  • Agriculture-Pêche commerciale
  • Zoologie

Traité économique et physique des oiseaux de basse-cour,

Contenant la description de ces Oiseaux, la manière de les élever, de les multiplier, de les nourrir, de les traiter dans leurs maladies, & d'en tirer profit, tant pour nos alimens, que pour nos médicamens, & pour les différens Arts & Métiers.
180
Edition
Paris: Chez Lacombe, Edition originale, in-12;
Pagination
xlviii, 455p.
Binding
Reliure d'époque en veau marbré, dos lisse orné, gardes marbrées. Petits trou dans la dernière page avec perte de trois lettres, coins émoussés, coiffes arasées. Avec l’ex-libris manuscrit d’Adélaide Parent du Châtelet et le très pâle tampon de son mari Jules Hériot de Vroil (Ex Musæo Julil de Vroil) sur le faux-titre.
Naturaliste et médecin de Stanislas, roi de Pologne, Buc’hoz publia plus de 260 ouvrages avant sa mort en 1807. L'auteur s'intéresse d’abord au paon, parce qu'il est “le plus beau, le plus distingué”, puis au dindon, au coq et à la poule, à la pintade, au faisan, à l'outarde, à l'oie, au canard, au cygne, aux pigeons et aux gélinottes. D’après l’auteur “personne avant nous n’a publié un traité sur les oiseaux de basse-cour” traitant en détail de l’ensemble des oiseaux. L’ouvrage fut réédité en 1782 sous le titre “Trésor des laboureurs, dans les oiseaux de basse-cour…”