Reference : 40231
  • Histoire Révolution-Empire (1789-1870)
  • Poésie

Napoléon en Egypte,

poème en huit chants. Relié avec: MÉRY et BARTHÉLEMY. Le fils de l’Homme, ou Souvenirs de Vienne. Relié avec: BARTHÉLEMY. Procès du fils de l’Homme, avec la défense en vers prononcée à l’audience du 29 juillet 1829.
150
Edition
Paris: Ambroise Dupont, 1828, Paris: Marchands de nouveautés, 1829, et Paris: Denain, 1829. 3 ouvrages reliés en un volume in-8.
Pagination
Napoléon: Deuxième édition; xv, 287p.; Fils de l’Homme: 55p.; Procès: 78p.
Binding
Reliure d’époque en demi-basane fauve, dos lisse joliment orné, tranches marbrées. Bel exemplaire frais, portant la signature de Barthélemy au verso du faux-titre du dernier ouvrage.
Vicaire I, 323. Voir Drujon “Ouvrages condamnés”, p.165, au sujet du “Fils de l’Homme”: “Ce poëme que Barthélemy avait fait au retour d’un voyage à Vienne près du duc de Reichstadt [fils de Napoléon en exil] fut saisi et poursuivi pour outrage à la dignité royale… et pour provocation à changer le gouvernement et l’ordre de succession du trône.” Malgré l’éloquente défense en vers que prononça l’auteur, ici dans la dernière pièce, le tribunal ordonna le 29 juillet 1829 la condamnation de Barthélemy à 3 mois de prison, 1000F d’amende, et la destruction des exemplaires saisis.