Reference : 38232
  • Histoire Ancien Régime (1000-1789)
  • Histoire Ancienne (Avant 1000)
  • Histoire Généralités
  • Régionalisme France

Les Annales d’Aquitaine. Faicts et gestes en sommaire des Roys de France et d’Angleterre, pays de Naples et de Milan.

Augmentées de plusieurs pièces rares et historiques extraictes des bibliothecques, & recueillies par A. Mounin. Dédiées à Monseigneur de La Roche-Foucault.
750
Edition
Poictiers: Abraham Mounin, Fort in folio;
Pagination
faux-titre gravé illustré, titre, portrait de La Rochefoucault, [18p.], 666p. (Annales), [1f. blanc]; 69p. (Mémoires et Recherche); [10p.], 58p., [9f. dont seconde page de titre], pp. 59-75 (Université de Poitiers); et [6p.], 204p. (Sainte Radegonde), avec 2 gravures à pleine page (portrait gravé de Sainte Radegonde et portrait du miracle arrivé à Pressac) comprises dans la pagination. Soit au total près de 1000 pages de texte et 4 gravures à pleine page dont le faux-titre illustré. Nombreuses erreurs de pagination sans manque.
Binding
Reliure d’époque en basane marbrée frappée sur les deux plats des armes (non identifiées) d’un archevêque, dos à cinq nerfs orné de caissons dorés portant en leur centre une fleur dorée rappelant les figures du blason, roulette dorée encadrant les plats. Reliure frottée mais très solide, bordure inférieure des plats et coins restaurés au XIXème siècle avec une basane plus claire, pièce de titre renouvelée. Bon état intérieur, mais exemplaire rogné court avec atteinte aux remarques marginales sur une quinzaine de feuillets, sans gêner toutefois la lecture.
Important ouvrage qui contient à la suite des Annales de Jean Bouchet - publiées pour la première fois en 1525 - les pièces suivantes avec pages de titre séparées: LA HAYE, Jean de : Les mémoires et recherche de France, et de la Gaule aquitanique (Poitiers: Mounin, 1643); De l’Université de la ville de Poictiers (Poitiers: Mounin, 1643); FILLEAU, Jean. La preuve historique des litanies de la grande Reyne de France Saincte Radegonde, contenant par abbrégé les actions miraculeuses de sa vie. Brunet I, 1164: “Cet ouvrage, dont le mérite a été généralement reconnu, est la meilleure production du trop fécond Jean Bouchet. L’édition de 1644 est préférée à toutes les autres, à cause des augmentations qu’elle contient.”