Référence : 39218
  • Histoire Généralités
  • Histoire Révolution-Empire (1789-1870)

Mémoires de Madame la duchesse d’Abrantès, ou Souvenirs historiques sur Napoléon, la Révolution, le Directoire, le Consulat, l’Empire et la Restauration.

1000
* En raison du poids de cet ouvrage, merci de pour une estimation des frais de port.
Édition
Paris: Ladvocat puis Paris: Mame-Delaunay, puis Paris: L. Mame, Edition originale, 18 volumes in-8;
Reliure
Reliure d’époque en demi-basane verte, dos lisse orné avec pièces de titre et de tomaison orange, plats et tranches marbrées. Rousseurs éparses, très abondantes dans quatre ou cinq volumes, quelques frottis aux extrémités, accroc à la pièce de tomaison du tome “8”, mais un bel ensemble joliment relié.
Née en 1784, mariée à seize ans, Laure Junot, duchesse d'Abrantès, et son mari, furent des intimes de Joséphine et Bonaparte et menèrent une vie dépensière et extravagante. Le duc fut chargé de nombreuses missions par Napoléon, mais après sa mort en 1813 la duchesse, ruinée, dut vendre la riche bibliothèque de son mari et débuta une carrière d'écrivain pour subvenir à ses besoins. Elle rencontra Balzac en 1825 puis devint sa maîtresse, avant de mourir en 1838 après une fin de vie très modeste. Ses Mémoires fourmillent d'anecdotes écrites dans un style simple et enjoué. Tulard, 5: “Célèbres mémoires qui doivent beaucoup à Balzac et dont Chateaubriand, Victor Hugo et Alexandre Dumas firent grand cas. C’est dire le prestige de ces souvenirs riches en anecdotes curieuses et en portraits piquants.”